Cet article pédagogique du Monde Quatre questions sur la suppression de la première tranche de l'impôt sur le revenu est révélateur : il confirme que le calcul par tranches reste obscur pour la majorité des citoyens, si bien qu'il faut démentir la fameuse croyance sur le "saut de tranche". Et même une fois cette croyance démentie, l'effet psychologique des tranches reste puissant : « Oh ! À présent que mon revenu dépasse 27 000 €, le surplus va être imposé à 30 % au lieu de 14 % ! »

Ce système par tranches fait d'ailleurs régulièrement l'objet de messages politiques plus ou moins sérieux. Aujourd'hui, il est question de supprimer la première tranche... mais peut-être uniquement pour les revenus ne dépassant pas cette tranche (au cas où le système ne serait pas déjà assez compliqué comme cela !)

Il résulte parmi les citoyens un double sentiment d'incompréhension et d'inégalité face à l'impôt. Qu'il soit légitime ou non, ce sentiment pourrait pourtant être atténué par une formule de calcul du taux d'imposition unique et compréhensible. Il existe sans doute plusieurs solutions à ce problème, mais en voici déjà une possible :

taux = M - P / ( revenu + S )

Cette formule ne comporte que trois paramètres (au lieu d'une dizaine actuellement) :

– M : taux marginal
P : ajuste la progressivité ; plus P est élevé, moins vite le taux augmente
S : ajuste le seuil d'imposition ; plus S est élevé, plus de foyers sont imposables

Une fois ces trois paramètres publiés par le gouvernement, le calcul du taux d'imposition est à la portée d'un élève de collège muni d'une calculatrice.

À titre d'exemple, voici une comparaison graphique des taux d'imposition obtenus avec le système actuel de tranches (en incluant la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus) et avec le calcul direct en fixant M = 49 %, P = 37 000 et S = 69 000. Plusieurs niveaux de détail sont présents, afin de pouvoir mieux observer les différents niveaux de revenus. Cet exemple nécessiterait évidemment d'être affiné avec les données réelles des contribuables, dont dispose le gouvernement...

Impôts 0-20k

Impôts 0-50k

Impôts 0-100k

Impôts 0-200k

Impôts 0-500k

Impôts 0-1000k

Impôts 0-2000k